Le Vin des autres, par Alain Leygnier

Six flacons atypiques ou marginaux.

| 0 Commentaires

WP_20150423_001

 

Dénichés dans les chemins de traverse des grandes appellations ou régions viticoles, productions marginales ou atypiques, six vins originaux et peu connus récoltés en Savoie, dans le Bordelais, dans la vallée de la Loire, en Bourgogne et en Alsace, réservent de savoureuses surprises. A prix d’ami.

 

Savoie, brut, rosé, méthode champenoise, la Cave du Prieuré. **

Gamay (60 %) et pinot noir combinent leurs qualités dans cet effervescent aux bulles abondantes, à la bouche fine, fraîche, bien équilibrée, un peu raide, qui sent  les fruits rouges, la rose, la brioche, les épices, et persiste longuement. Agréable sans plus. Au domaine  : 7, 50 €

Bordeaux, blanc, le Sec, château Rayne Vigneau 2014. ***

Premier cru classé de Sauternes, le château Rayne Vigneau produit aussi un blanc sec, un sauvignon issu d’un vignoble ad hoc de cinq ha, récolté à la main, vinifié dans des cuves de chêne de 80 hl, élevé avec bâtonnage. Séduisant nez de fleurs blanches, d’agrumes, de cassis, de vanille. Bouche opulent, fraîche, délicate, savoureuse, longue finale fruitée.  Joli vin. Cavistes, 17 €.

Vin mousseux, rouge, demi-sec, méthode champenoise, Ackerman. ***

Invention des ouvriers du négoce Saumurois, le meilleur ami des fraises est un rouge de cabernets effervescent, demi-sec. Bulles fines, opulent nez de framboise, de fraise, de cerise, de poivre. Bulles fines, bouche ronde, souple, finale fraîche et fruitée. Un délice. Au domaine : 6 €

Petit chablis, Pas si petit, la Chablisienne, 2012. ***

« Petit chablis », car récolté dans l’AOP éponyme d’un vignoble qui en comporte quatre. « Pas si petit », car élaboré avec un soin jaloux, par l’une des meilleures coopératives françaises. Nez vif et frais d’agrumes, d’ananas, de fleurs blanches. Bouche souple, acidité vivifiante, finale sur une note de citron vert. Vin apéritif. Cavistes : 11 €.

Vin de france, rouge, pétillant, Patrice Colin, Perles rouges. ***

Un pur pineau d’aunis, récolté dans le vignoble vendômois, aux nord de Tours.  Un rouge pétillant, sec, vinifié par fermentation en bouteille, au nez de groseille, de cassis, d’épices. Bouche souple, ample, vive, tanins avenants, longue finale fruitée. Agréable. Au domaine : 8, 10 €.

Alsace, pinot blanc, vieilles vignes, Cave de Ribeauvillé, 2014

Plus modeste que le riesling ou le gewurztraminer, le cépage pinot blanc donne lieu à des blancs délicieux. Tel ce 2014, issus de vieilles vignes (40 ans). Ample nez de fleurs blanches, de fruits blancs, de noisette. Bouche généreuse, fraîche bien structurée, longue finale, fine et fraîche. Au domaine : 7, 80 €.

* Hélas ! ** Pourquoi pas ? *** Avec plaisir **** Une tuerie. ***** Plus grand que grand.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


18 − eight =