Le Vin des autres, par Alain Leygnier

18 novembre 2015
par Levindesautres
0 Commentaires

Cahors, le Causse et les terrasses.

WP_20150806_004 

Le vignoble de Cahors s’étend à 4614 ha dans le Causse et la vallée du Lot. Les deux tiers occupent les terrasses alluviales de la rivière, le dernier tiers, les coteaux et les plateaux calcaires du Causse. Les experts ont identifié neuf terroirs. Les terrasses donneraient des vins puissants et fruités, le Causse l’emporterait en élégance et en finesse. Des propos à nuancer selon la philosophie des vignerons, les domaines, les méthodes de culture, de vinification et d’élevage, la manière

Cliquez ici pour lire la suite

31 août 2015
par Levindesautres
2 Commentaires

Cahors : la dernière perpétuelle.

WP_20150807_002Ni peine carcérale, ni concession funéraire, la « perpétuelle » est un vin élaboré à Cahors. Un assemblage d’années, non millésimé, réservé à la consommation personnelle des vignerons, assagi au fil des ans et des récoltes, au goût de ce « vieux cahors » légèrement madérisé, en faveur dans le Quercy, lorsque l’auxerrois ne s’appelait pas encore malbec.

Son principe ? Une barrique emplie d’un bon millésime, élevé d’abord pendant quatre ou cinq ans. Puis, chaque année, le producteur prélève 40 à 50 l Cliquez ici pour lire la suite

21 avril 2015
par Levindesautres
0 Commentaires

Alain Brumont recommande : Xavier Ausás, Jean-Luc Thunevin, Pierre Lurton

201109261123

A Madiran, 1400 ha au nord-est de Pau, il y a l’avant et l’après Alain Brumont. Avant, dans les années 1950/1980, le madiran est un rouge plutôt alcooleux, rustique, pataud, asséchant, souvent issu de récoltes immatures, sans charme ni intérêt. Avec Alain Brumont, un madiran rénové voit le jour. Fondé sur un tannat en majesté, récolté à maturité, élevé en fût neuf, à l’image des grands crus du Bordelais, il s’affirme comme une des références du Sud-Ouest.

Tout  commence en Cliquez ici pour lire la suite

6 avril 2015
par Levindesautres
0 Commentaires

SoSauternes : la reconquête par l’eau gazeuse.

SO12VIS packshot HD SBL

Mi-Perrier, mi-sauternes, avec des glaçons et un zeste d’agrumes. C’est le cocktail mis au point au château Bastor-Lamontagne pour sauver le liquoreux bordelais de la débâcle. Nom de code : SoSauternes.

« Le sauternes, personne n’en veut », déplore Michel Garat, directeur du château Bastor-Lamontagne, à Preignac. Personne n’en veut, en tout cas, pas assez pour sortir de l’ornière un vignoble de 2200 ha, où 170 vignerons commercialisent 40 000 hl/an, une goutte d’eau dans l’océan des 6, 4 millions d’hl du Cliquez ici pour lire la suite

2 février 2015
par Levindesautres
0 Commentaires

Jean-Michel Cazes recommande : Emmanuel Poirmeur, Jean-Luc Colombo, Pierre-Marie Chermette.

Jean-Michel Cazes

 « Voila, je suis à la retraite ». Il y a de la réticence et de la nostalgie dans la voix de Jean-Michel Cazes, né, voilà 79 ans, à Bordeaux. S’achève une carrière active et diverse, qui fait de cet homme chaleureux une figure emblématique du monde viticole bordelais. Un achèvement inachevé, car, depuis son bureau de Lynch-Bages, il surveille, comme lait sur le feu, la rénovation du village de Bages, lieu historique de Lynch-Bages.

Tout commence par un diplôme d’ingénieur des Cliquez ici pour lire la suite